Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/01/2012

l'Année de tous les Défis ?

A l'approche du début de Temporada, les cartels des différentes Ferias se dévoilent petit à petit...

On peu déjà avancer que 2012 sera marquée par plusieurs défis qu'ont décidé de se lancer plusieurs toreros. A l'heure ou les figuras jouent les starlettes pour la gestion de leurs droits à l'image, d'autres démontrent un énorme "pundonor"

DSC_0453.JPGC'est officiel depuis déjà longtemps, FERNANDO ROBLEÑO s'enfermera avec 6 toros de la redoutable ganaderia d'Escolar Gil devant le non moins redoutable public Cérétan. Initiative plus qu'admirable quand on connaît les exigences en matière de toros des organisateurs de l'ADAC.

Rendez-vous est donc donné le dimanche 15 juillet aux arènes de Céret 

 

Ce qui n'est pas encore officiel ce sont les bruits de couloirs qui annoncent deux évènements de taille pour la prochaine feria de Pentecôte : JAVIER CASTAÑO seul face à six MIURA et DIEGO URDIALES face à six VICTORINO MARTIN. 

Défi d'un autre genre celui que se lancent les vétérans RUIZ MIGUEL et VICTOR MENDES respectivement 63 et 53 ans qui seront au paséo le 7 avril à ARLES à l'occasion de la tournée d'adieux d'EL FUNDI. Ces trois habitués des corridas dures, bien loin de se dire "on a rien à prouver,ne prenons pas de risque et envoyons nous un lot de toritos bien civilisés". Ils affronteront un lot du Comte de Mayalde dont les toros sortent souvent mobiles et bien présentés. 

On se souvient encore de l'excellent "CHORLITO" qui avait prit quatres piques en venant de loin, avait permis à David Mora de sortir en triomphe et a avait été primé par un vuelta al ruedo lors de la corrida concours de la dernière feria du riz 

Bien sûr n'oublions pas l'immense courage de JUAN JOSE PADILLA qui fera son retour au mois de mars à Olivenza seulement 5 mois après son effroyable bléssure de Zaragaoza. Son premier paséo en France il le fera lors de la Feria de Pâques aux côtés Sébastien Castella et Juan Bautista. Ce dernier a choisi d'affronter les VICTORINO MARTIN à ISTRES le 16 juin. Un geste que l'on salue bien évidement. 

Autre défi que sont en train de relever les principales empresas : monter des plateaux attrayants en  mettant un peu de côté les capricieuses figuras du G10. Ce qui a le mérite d'apporter un peu de renouveau et permet de programmer des élevages souvent boudés par les vedettes. 

En ce qui concerne la feria Arlesienne : Entre le retour de Padilla, la présentation de la novillera Conchi Rios et du fantasque becerista "El Roque", la corrida des anciennes gloires ainsi que la venue des valeurs montantes que sont Ivan Fandiño, David Mora, Esau Fernandez et Thomas Dufau, chaque tarde pose sont lot de questions et pour ma part si il y a bien une chose qui me motive d'aller aux arènes c'est LA DECOUVERTE. 

A savoir si le public de masse aimera sortir des sentiers battus et du "vue et revue" seul l'avenir nous le dira. 

 

Les commentaires sont fermés.